Maux de tête:migraine, céphalée de tension

 

 

migraine

 

Tout le monde a déjà eu mal à la tête. Mais, il existe plusieurs « mal de tête », aux origines et aux manifestations cliniques différentes. Les deux formes les plus fréquentes sont incontestablement la migraine et la céphalée de tension.
- La céphalée de tension est de loin la plus répandue, puisqu’on estime qu’elle touche près 80% de la population au moins épisodiquement. Son tableau clinique est peu spécifique : douleur à type de pression, souvent bilatéral, pouvant durer d’une demi-heure à 7 jours. Généralement les crises sont peu fréquentes mais elles peuvent devenir chroniques.
- La migraine ;  elle touche plus de 10% de la population, et est assez spécifique d’un point de vue clinique. Les crises durent de 4 à 72h, la douleur est pulsatile et/ou unilatérale et/ou aggravé par le bruit, la lumière ou l’activité physique, elle peut être accompagnée de nausées ou de vomissements. Parfois migraine et céphalée de tension cohabitent chez le même patient.

 

Quelques conseils

  • Un certains nombres de facteurs sont capables de déclencher une crise de migraine. Il est important que chaque migraineux les identifie et  les évite autant que possible.

 

Facteurs déclencheurs de migraine :
- Stress, contrariété, fatigue, relâchement après un événement intense
- Intolérances alimnetaires, certains aliments peuvent déclencher une crise : certaines charcuteries, les fromages vieillis, les boissons alcoolisées surtout le vin rouge, le café, le chocolat, les produits laitiers...
- Troubles du sommeil, absence d'horaire routinier, sommeil trop prolongé
- Cycles menstruelles, contraceptifs, troubles hormonaux
- Facteurs climatiques : changement de pression atmosphérique, de température, d'altitude
- Le jeûne, le saut d'un repas
- Facteurs sensoriels : bruit, lumière clignotante, décor rayé...
  
  • Comme la migraine, certains facteurs favorisent la survenue d'une crise de céphalée de tension, comme le stress, la fatigue ou encore des facteurs musculaires comme une mauvaise posture de travail par exemple.
Attention à l'abus de médicaments contre la douleur qui paradoxalement est souvent à l'origine d'une recrudescence des crises et du passage à la chronicité.


 
Quelques formules 
 
 
  

1 goutte d'HE de Menthe poivrée. En massage sur chaque tempe, 3 fois par jour le temps de la migraine (P Goeb, D Pesoni)


1 cuil. à soupe d'HV de pépin de raisin
+ 8 gouttes d'HE de Lavande vraie
+ 5 gouttes d'HE de Marjolaine
+ 3 gouttes d'HE de Menthe poivrée.

Verser tous les ingrédients dans un petit flacon, laisser reposer quatre jours de préférence.
Masser les tempes et la nuque (attention aux yeux) avec un peu de cette préparation. (N Purchon)



40 gouttes d'HE de Menthe poivrée
+ 10 gouttes d'HE de Basilic exotique
+ 10 gouttes d'HE de Camomille noble
+ 40 gouttes d'HV de Millepertuis.

Appliquer 3 à 4 gouttes de ce mélange sur la zone douloureuse (attention aux yeux) (D Baudoux)


   
 
HE = huile essentielle
HV = huile végétale

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site